Découverte en Egypte de 60 momies royales

Photo de la chambre funéraire où on été trouvées les momies
Photo de la chambre funéraire où on été trouvées les momies

Découverte extraordinaire des archéologues de l’Université de Bâle (Suisse) qui ont creusé dans la Vallée Des Rois, dans la province de Louxor dans le sud de l’Egypte.

Dans une tombe de pierre a été trouvée une cachette avec environ 60 momies appartenant à l’environnement royal de la XVIIIe dynastie (1543-1292 av. J.-C.).

 

Les corps, dont certains sont bien conservés, comprennent aussi des momies d’enfants accompagnés de sarcophages en bois, masques funéraires et de nombreux objets funéraires.

 

D’après une étude préliminaire sur les inscriptions hiératiques sur les céramiques, ont émergés les noms et les titres d'environ 30 défunts, probablement les princesses de la cour de Thoutmosis IV et Amenhotep III.


Ils ont aussi retrouvés les restes d’autres sarcophages, masques funéraires et divers vases canopes, qui devaient contenir les viscères des défunts.

 

La tombe pourrait faire partie de la KV40, dont on ne sait rien jusqu’à présent. La sépulture, utilisée pendant des décennies, devait appartenir à plus de 50 membres de la famille royale de Thoutmosis IV et Amenhotep III.

 

Un puits funéraire profond de 6 mètres amène à 5 chambres, parmi lesquelles cette chambre (photo ci-dessus) et trois latérales qui conservaient les momies.

 

Les murs présentaient de nets signes d’incendie, peut-être provoqués par les torches des pilleurs de tombe qui, très souvent, préféraient brûler les corps embaumés pour arriver plus vite aux amulettes.

 

D’après la lecture des textes sur les céramiques, émergent des titres comme « prince » et « princesse » : au moins 8 sont des noms de princesses royales inconnue (comme Taemwadjes et Neferunebu), 4 princes et de nombreuses épouses étrangères et des enfants.

 

La tombe a été ensuite réutilisée dans un second temps au IXe siècle av. J.-C.

 

Source : Archeologia.it – Scoperte in Egitto 60 mummie reali


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires : 0