La fondation de Rome rétro datée de deux autres siècles

Reconstitution du Forum Romain
Reconstitution du Forum Romain

Quelques fouilles exécutées dans le Lapis Niger, un sanctuaire de pierre noire dans le Forum Romain, ont mis au jour des objets en céramiques, des céréales et un mur réalisé avec de la pierre calcaire : le tuf.

 

L’ensemble des objets en céramiques récupérés ont permis de dater la structure de maçonnerie entre le IXe siècle et le début du VIIIe siècle av. J.-C.

Les nouvelles dates anticipent d’environ deux siècles la date traditionnelle de la fondation de Rome. Comme le dit le texte d’une célèbre chanson de Morcheeba, « Rome n’a pas été construite en un jour », et en effet c’est de deux siècles plus tôt que ce que l’on pensait.

 

Selon la tradition, l’ancienne ville de Rome fut fondée le 21 avril de l’année 753 av. J.-C par Romulus, jumeau de Remus et fils du dieu Mars et de Rhéa Silvia.
Mais à la lumière d’une nouvelle découverte faite par un groupe d’archéologues, aux 2767 bougies ont dû être ajoutés au moins 200 autres.

 

De nouvelles fouilles menées à l’intérieur du Forum Romain ont mis au jour les restes d’un mur qui selon les archéologues remonte à 900 av. J.-C, suggérant que la Ville Éternelle existait déjà depuis 200 ans à la date traditionnelle de sa fondation.

En utilisant une technologie de dernière génération, les archéologues italiens ont mis au jour le mur en tuf et d’autres fragments de céramiques et de céréales, au cours de la fouille du Lapis Niger, un sanctuaire en pierre noire qui a précédé l’empire romain de plusieurs siècles.

 

« L’ensemble des objets en céramique récupérés nous a permis de dater chronologiquement la structure entre le IXe siècle et le début du VIIIe siècle av. J.-C » déclare la doctoresse Patrizia Fortuni au Telepgraph, archéologue de la Surintendance des Biens culturels de Rome et directrice du projet de recherche. « Ainsi, on anticipe la date traditionnelle de la fondation de Rome ».

 

Le Lapis Niger (« pierre noire » en latin) est un site archéologique situé dans la zone du Forum Romain à Rome, sur le lieu des réunions à petite distance de la Curie Julia.

Son nom dérive du fait qu’anciennement il était couvert de dalles de marbre noir avec des aspects sinistres liés à la légende autour de la tombe profanée de Romulus.

La zone a été enterrée et clôturée dans l’âge républicain tardif, couverte par un sol de marbre noir et considérée comme un lieu funeste, à cause de la profanation de la sépulture qu’avaient causé les Gaulois durant le sac de 390 av. J.-C.

Les archéologues italiens ont commencé à travailler sur le site en 2009, en utilisant les photographies historiques, les images et les études laissées par des archéologues comme Giacomo Boni, lequel a guidé les fouilles du Forum Romain en 1899 jusqu’à sa mort en 1925.

 

A partir des images de Boni, le docteur Fortuni et son équipe ont créé une reconstitution digitale 3D du lieu en utilisant un scanner laser et des photographies à haute résolution, ils ont réussi à déterminer l’endroit exact du mur enterré qui est décrit comme la première structure réalisée sur le lieu sacré.

Donc, le vieux dicton qui dit que Rome ne s’est pas construite en un jour est vrai. Les spécialistes pensent que la ville avait commencé avec une petite installation, s’agrandissant ensuite au cours des siècles.

 

Les preuves archéologiques suggèrent que des groupes d’hommes pourraient avoir occupé le mont Palatin, une des zones les plus vieilles de la ville, aux environs du Xe siècle av. J.-C. Le mur pourrait être une des premières structures  architecturales de la ville, à partir de laquelle s’est développé le reste de la zone urbaine.

 

Source : Antikitera.net – Retrodatata di oltre due secoli la fondazione di Roma


Traduit et publié par Marion Juglin

 

Partager cet article

Suivez Archeow sur 



Écrire commentaire

Commentaires : 0