Le trésor d'«Ofel». L’archéologue : «Je n’ai jamais trouvé autant d’or dans ma vie»

Le trésor d’Ofel trouvé à Jérusalem
Le trésor d’Ofel trouvé à Jérusalem

Le docteur Eilat Mazar, une archéologue de l’Université Hébraïque de Jérusalem, a présenté le « Trésor d’Ofel », une collection de 36 pièces d’or et un grand médaillon qu’elle pense datée du VIIe siècle de notre ère.

L’archéologue a découvert les précieux objets au début de cette année, a environ 50 mètres du mur sud du Mont du Temple, au cours d’une fouille dirigée depuis fin 2009. « Il s’agit du plus beau cadeau que j’ai reçu de la terre d’Israël », raconte l’archéologue, « une des fouilles les plus importantes de l’histoire de l’institut. Je n’ai jamais trouvé autant d’or dans ma vie ! ».

 

D’après le docteur Mazar, les pièces et le médaillon ont été enterrés dans une petite dépression du sol, avec deux pendentifs, une bobine d’or et une boucle en argent, les artefacts font penser aux décorations du rouleau de la Torah. Si cela est confirmé, il s’agirait du premier ornement de la Torah jamais retrouvé.

 

En considérant la date des pièces et la façon dont elles ont été trouvées, Mazar estime que les objets précieux ont été abandonnés durant la conquête perse de Jérusalem en 614 ap. J.-C.

 

« La position des éléments indique que les objets précieux ont été soigneusement cachés sous terre, alors que d’autres ont été abandonnés à la hâte et éparpillés sur le sol », explique Mazar au Jerusalem Post.

 

A la question de savoir combien pourrait valoir la découverte, Mazar a objecté qu’elle n’a pas de prix. « Comment c’est possible d’estimer la valeur d’un tel trésor ? Il vaut certainement beaucoup », a expliqué l’archéologue.

 

Avant cette découverte, Mazar avait déjà conquis les titres des journaux en 2012, quand elle a annoncé la découverte d’une inscription cananéenne qui se trouvait être la plus ancienne jamais retrouvée.

 

Le projet prévoit des fouilles archéologiques, l’étude des pièces pour publication, ainsi que la conservation et la préparation du site pour son ouverture définitive au public. Prochainement, le Trésor d’Ofel sera présenté en exposition permanente près du Musée d’Israël.

 

Source : Antikitera.net – Il tesoro di « Ofel ». Scopritrice : mai trovato tanto oro in vita mia


Traduit et publié par Marion Juglin

 

Partager cet article

Suivez Archeow sur 



Écrire commentaire

Commentaires : 0