Un submersible endossable pour trouver un autre mécanisme d’Anticythère

A gauche : photo du "submersible endossable". A droite : une partie du Mécanisme d’Anticythère
A gauche : photo du "submersible endossable". A droite : une partie du Mécanisme d’Anticythère

D’ici la fin de l’année, une combinaison de plongée spéciale conçue pour l’entretien des usines de traitement des eaux de New York sera utilisée pour explorer l’épave romaine d’Anticythère dans les eaux profondes de la mer Égée, où un groupe de pêcheurs d’éponges retrouva le fameux mécanisme aux débuts des années 1900.

 

Elle (la combinaison) s’appelle Exosuit et est considérée par ses créateurs comme un vrai submersible endossable (ou sous-marin portable).

Le scaphandre de plongeur le plus avancé du monde sera utilisé pour essayer de faire la lumière sur « l’ordinateur » le plus ancien du monde : le Mécanisme d’Anticythère.

La combinaison spéciale est réalisée en métal rigide avec des propulseurs de mouvement similaires à ceux utilisés par l’armure d’Iron Man, lesquels permettent aux plongeurs d’opérer en sécurité jusqu’à une profondeur de 300 mètres.

 

L’équipement très avancé est habituellement utilisé pour les immersions dans les bassins des usines de traitement des eaux de New York.

 

« En fait, il s’agit d’un sous-marin endossable », explique le spécialiste en immersions Phil Breve au New Scientist. « Nous sommes apte à descendre jusqu’à 300 mètres de fond et d’y passer cinq heures, pour ensuite retourner à la surface sans décompression ».

 

Source : Antikitera.net – Un sommergibile indossabile per trovare un altro meccanismo di Antikythera


Traduit et publié par Marion Juglin

 

Partager cet article

Suivez Archeow sur 



Écrire commentaire

Commentaires : 0