Découverte d’un véritable trésor dans une tombe espagnole

Le diadème d’argent retrouvé dans la tombe royale. Photo : UAB
Le diadème d’argent retrouvé dans la tombe royale. Photo : UAB

 

En Espagne se trouve la ville royale de La Almoloya. Le site a été le berceau de la civilisation El Argar, qui habitait au sud-est de l’Espagne pendant l’Age du Bronze.

La Almoloya était à son sommet entre 2200 et 1550 avant notre ère et fut redécouverte en 1944.

Une récente fouille menée par des chercheurs de l’Université Autonome de Barcelone   a fait une série de découvertes qui jette un nouveau regard sur une des premières sociétés urbaines en Occident.

Ces découvertes incluent une salle de 70m², les archéologues pensent qu’elle a été utilisée pour le gouvernement de la ville. De nombreux stucs décoratifs avec des motifs géométriques et naturalistiques ont aussi été découverts qui semblaient encore s’agripper de manière « tentaculaire » sur quelques murs pour une surface de presque 300m².

Dans ce palais une tombe royale a également été découverte sous les édifices, qui contient les restes d’une femme et d’un homme, entourés par ce qui peut seulement être décrit comme un trésor.

Le diadème d’argent de la photo ci-dessus, qui entourait le crâne de la femme, a été la première récompense des découvreurs du trésor.

La tombe contient aussi beaucoup d’or, des boucles d’oreille en argent et un poignard en bronze finement incrusté avec des décorations tenues ensemble par des clous en argent. 

Photo : UAB
Photo : UAB

Traduit et publié par Marion Juglin

 

Partager cet article

Suivez Archeow sur 



Écrire commentaire

Commentaires : 0