Deux statues d'Artémis et Apollon découvertes en Crète

Deux anciennes statues représentant la déesse Artémis et le dieu Apollon ont été découvertes ces derniers jours dans les alentours d'une villa romaine à Aptera, en Crète.

 

L'ancienne ville fut détruite par un tremblement de terre au VIIe siècle ap. J.-C, mais c'était un important centre dans la partie continentale de la grande île Grecque. Les deux statues mesurent environ 54 centimètres de haut et elles sont faites de deux matériaux différents.

 

Artémis est en effet sculptée en bronze, représentée dans l'acte de décocher une flèche avec son arc, alors qu'Apollon est en marbre, sculpté dans une pose qui est aujourd'hui difficile à comprendre à cause de l'absence des deux membres supérieurs et inférieurs de la statue.

 

La statue d'Artémis a une tunique plus détaillée dans sa représentation, alors qu'Apollon a des lignes moins définies mais plus douces, presque évocatrices. Selon l'équipe d'experts guidés par l'archéologue Vanna Niniou-Kindelis, directeur des fouilles à Aptera, les deux sculptures ont été amenées sur l'île de la Mer Ionienne pour décorer la villa romaine dans laquelle elles ont été trouvées.

Le Dieu Apollon, dieu de l'art, de la musique, et de la guérison, mais aussi des prophéties, est une figure d'importance fondamentale dans la mythologie grecque, puis reprise par les Romains.

Artémis, la Déesse de la chasse et de la virginité, représentée alors qu'elle va décocher une flèche avec son arc, aujourd'hui perdu.


Ci-dessous, la petite base qui devait recevoir les deux statues.


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires : 0