L'Irlande était habitée 2500 ans plus tôt qu'on ne le pensait

 grotte Alice and Gwendoline
L'entrée de la grotte Alice and Gwendoline

L'étude d'un os animal, découvert dans une grotte en Irlande il y a plus d'un siècle, a conduit les archéologues à repousser dans le temps l'arrivée de l'homme sur cette île d'environ 2500 ans.

 

L'analyse s'est concentrée sur une rotule d'un ours brun coupée par l'homme, qui languissait dans une boîte en carton dans le Musée National d'Irlande depuis un siècle. Les résultats ont confirmé que les êtres humains vivaient déjà sur l'île il y a 12.500 ans.

 

Jusqu'à présent en effet, le site mésolithique de Mount Sandel, remontant à environ 10.000 ans, était considéré comme la preuve la plus ancienne de l'occupation humaine en Irlande. 

Ville d'Ennis
Localisation de la grotte, à deux kilomètres de la ville d'Ennis

 

La découverte de l'archéologue Marion Dowd, professeure à l'Institute of Technology Sligo, et de Ruth Carden, chercheur associé au musée, a été décrite comme un nouveau "point de départ."

 

Selon Dowd, "il est très probable que la date de l'existence humaine en Irlande sera encore plus repoussée dans le temps", vu qu'il y a des preuves d'occupation humaine en Grande-Bretagne autour de 700.000 ans, déclare la chercheuse.

 

La datation au radiocarbone de la rotule d'ours, l'un des 15.000 os retrouvés dans la grotte environ, a confirmé qu'il remonte à 12.500 ans. Sur l'os les chercheurs ont remarqué des signes de découpe visibles qui ont été faits à cette époque.

 

Chasseurs-cueilleurs 

 

"C'est très émouvant. Cela ajoute un nouveau chapitre à la colonisation humaine sur l'île", déclare Dowd. "C'est la première preuve d'une société complètement différente de chasseurs-ramasseurs en Irlande".

 

L'analyse de l'os, trouvé dans la grotte Alice and Gwendoline en 1903, a fourni ce que les scientifiques cherchent depuis 1860: des preuves de l'existence humaine sur l'île pendant le paléolithique. L'équipe qui avait découvert l'os ne possédait pas la technologie pour la datation au radiocarbone, cependant dans leur compte rendu ils avaient souligné l'importance des signes de découpe.

 

L'os était conservé dans la collection du Musée National de l'Irlande depuis les années 20. Carden a commencé à documenter les collections d'os d'animaux du musée à partir des grottes les plus anciennes. "En vérité nous avons analysé trois os d'ours, mais les deux autres étaient de la période mésolithique", déclare Dowd.

Stupéfaits

 

L'os a été envoyé à trois spécialistes : Jill Cook (British Museum de Londres), Terry O'Connor (University of York) et Alice Choyke (Central European University en Hongrie). Tous les trois ont déterminé, séparément, que les signes de découpe furent faits sur l'os frais, par des hommes du paléolithique.

 

Dowd soutient que les sept découpes sur l'os furent probablement l'oeuvre de quelqu'un d'inexpérimenté, et qu'il utilisait une longue lame de silex. Elle croit qu'ils ont extrait les tendons pour les utiliser comme cordes ou pour coudre, alors que la carcasse de l'ours aurait fourni nourriture et fourrure. "Nous ne savons pas si quelqu'un a tué l'ours ou s'il le trouva déjà mort", explique l'archéologue.

 

Nigel T Monaghan, conservateur du département d'histoire naturelle du Musée National d'Irlande, a dit qu'il y a environ deux million d'échantillons disponibles pour la recherche. "Nous ne savons jamais ce qui pourrait émerger. La datation au radiocarbone est quelque chose qui n'avait jamais été envisagé par ceux qui fouillaient ces os dans les grottes il y a plus d'un siècle, et ces collections pourraient avoir beaucoup à révéler sur l'ancien passé de l'Irlande."

 

La recherche a été publiée dans la revue Quaternary Science Reviews. Financée par la Royal Irish Academy, la datation au radiocarbone a été effectuée dans le 14 Chrono CentreQueen's University de Belfast.

 


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



DERNIER ARTICLE SUR L'IRLANDE :

- Une surprenante découverte archéologique en Irlande

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Karey Stribling (mercredi, 01 février 2017 23:59)


    This information is invaluable. How can I find out more?

  • #2

    Myrtle Weldy (jeudi, 02 février 2017 14:53)


    Hello! This is my first visit to your blog! We are a group of volunteers and starting a new project in a community in the same niche. Your blog provided us valuable information to work on. You have done a marvellous job!

  • #3

    Dia Claro (jeudi, 02 février 2017 23:58)


    I am in fact thankful to the holder of this web page who has shared this fantastic article at here.

  • #4

    Vincenzo Pellegrino (vendredi, 03 février 2017 13:20)


    Awesome article.