Une pierre étrusque pourrait aider à dévoiler le mystère d'une des premières civilisations d'Italie

inscription étrusque italie florence
Inscription sur la stèle étrusque à travers un verre grossissant, éxaminée dans un centre de restauration à Florence

Une inscription rare trouvée sur une pierre déterrée près de Florence excite les archéologues qui déclarent qu'elle peut aider à révéler les secrets des Étrusques, une des toutes premières civilisations et les plus énigmatiques d'Italie.

 

Les Étrusques ont prospéré en Italie centrale il y a 2500 ans, mais leur culture et leur langue a été assimilée dans "l'empire" romain. Ils ont laissé des tombeaux fastueux, des poteries et des statues, mais cruellement peu de documents écrits, et des preuves fragmentaires de leurs vies quotidiennes.

 

Les Étrusques écrivaient d'habitude des textes plus longs sur des matériaux périssables comme le tissu ou la cire, les archéologues fouillant dans la Vallée Mugello en Toscane ont donc été ravis quand ils ont trouvé un bloc de grès de 200 kilogrammes, gravé avec plus de 100 caractères, dans les fondations d'un temple enterré.

mugello toscane italie florence
Localisation de la Vallée Mugello près de Florence en Italie
stèle étrusque florence italie
Le restaurateur Stefano Sarri et sa collègue dans un centre de restauration à Florence, Italie

 Un rêve d'archéologue

 

La pierre a été minutieusement nettoyée et, bien que l'inscription doive encore être formellement déchiffrée, les experts commencent à comprendre sa signification complète.

 

"C'est le rêve d'un Étruscologue de trouver quelque chose comme ceci," a déclaré Gregory Warden, un professeur d'archéologie dont l'équipe avait fouillé pendant 20 ans avant la découverte. Cela semble être "un texte sacré qui peut nous révéler des parties du système de croyance des Étrusques".

 

La pierre pourrait apporter une nouvelle perspective parce qu'elle a été trouvée dans un sanctuaire religieux et non dans l'un des sites de fouilles dont les archéologues ont rassemblé la plupart de leur connaissance sur la vie des Étrusques.

 

Elle gisait à plat dans les fondations du temple, mais il semble qu'elle ait été debout auparavant, laissant des questions sans réponse à propos de sa fonction originale.

Un nettoyage prudent, en appliquant de la pâte à papier et de l'eau distillée, semble avoir déjà révélé les noms des deux dieux les plus importants du panthéon étrusque: Tina et Uni, équivalent des dieux romains Jupiter et Junon ou des dieux grecs Zeus et Héra.

stèle étrusque italie florence
Le restaurateur indique une inscription sur la stèle Etrusque

Ce serait "juste merveilleusement excitant" si la présence de ces noms est confirmée, déclare Waden, ajoutant, "Je ne connais rien de semblable nulle part".

 

Contrairement à beaucoup de reliques antiques qui ont été trouvées hors de leur contexte archéologique, ayant soit illégalement été déterrées ou déplacées des sites archéologiques d'Italie, les chercheurs espèrent que la pierre puisse documenter l'histoire locale dans la zone entre la moderne Fiesole et Bologne, une des plus grandes villes étrusques.

 

"L'acquisition de nouvelles connaissances et d'un atout pour la région est aussi bien pour nous que pour l'état," déclare Susanna Sarti, une fonctionnaire de l'autorité archéologique régionale. "Quand vous racontez une histoire d'un territoire peu connu, vous illustrez quelque chose de nouveau à propos de la société." 

 

Voir la vidéo de la découverte Discovery illuminates Etruscan society


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires : 0