La découverte d'un corps dans un puits confirme une Saga Viking

Puits forteresse Viking
Les archéologues du NIKUnorway travaillant dans le puits. Image: The Norwegian Institute for Cultural Heritage Research

Les archéologues qui travaillent à Trondheim en Norvège sont étonnés par la découverte d'un squelette humain dans le fond d'un puits d'un château abandonné. Le squelette fournit la preuve qui confirme des événements historiques dramatiques mentionnés dans les Sagas.

 

L'emplacement et le contenu de ce puits sont bien mentionnés dans la Saga de Sverrir, une chronique d'un des rois de Norvège, et l'un des rares manuscrits historiques décrivant des événements de l'âge norvégien Viking et de la période médiévale.

 

Les scientifiques ont mis en doute la fiabilité de la chronique comme document historique. Mais maintenant, au moins une partie de la saga semble dire la vérité - jusque dans les moindres détails.

 

"C'est vraiment stupéfiant. Autant que je sache il n'y a aucun exemple connu de la découverte d'un individu historiquement lié à un acte de guerre qui remonte à l'année 1197. Et le fait que cela corrobore en réalité un événement décrit dans la Saga de Sverrir est simplement stupéfiant", déclare l'archéologue principale du site, Anna Petersén.

château de Sverresborg, en Norvège
Vue du site du château de Sverresborg, en Norvège. Image: The Norwegian Institute for Cultural Heritage Research

L'homme est resté dans le puits du château pendant 800 ans

 

En 1197 le Roi Sverre Sigurdsson et ses mercenaires Birkebeiner ont été attaqués et battus dans leur forteresse de Sverresborg, par leurs rivaux, les Baglers. Selon la Saga, les Baglers ont complètement brûlé les bâtiments et ont détruit l'approvisionnement en eau du château en jetant un des hommes morts du Roi Sverre dans le puits et en le remplissant ensuite avec des pierres.

 

Maintenant, après des fouilles dans le puits, les archéologues peuvent confirmer cette histoire dramatique. Les archéologues ont réussi à récupérer une partie du squelette qu'ils ont trouvé dans le puits en 2014. Un fragment d'os a produit une date grâce au radiocarbone qui a confirmé que l'individu a vécu et est mort à la fin du XIIe siècle, la même époque que l'incident décrit dans la Saga.

Puits viking norvège
Le corps au fond du puits, avec les gravats clairement visibles au dessus. Image: The Norwegian Institute for Cultural Heritage Research

Le squelette et la structure du puits

 

Les archéologues du Norwegian Institute for Cultural Heritage Research y sont retournés cette année pour conduire des fouilles complètes du puits dans le but d'enlever les couches de pierres déposées et en fin de compte le squelette entier.

 

Les fouilles des débris de pierre, jusqu'à la toute première pierre qui a frappé le corps du Birkebeiner ont donné des informations supplémentaires aux archéologues sur la nature des événements en 1197. De plus, cela a exposé les poteaux en bois et le revêtement de construction du grand puits de la forteresse.

 

"Ceci est un aperçu unique d'un événement historique important. Vous pouvez presque le sentir. C'est presque comme si vous y étiez", déclare Petersén.

 

Les archéologues à Sverresborg sont soutenus par un spécialiste médico-légal du quartier de police de Trondheim, qui ajoute au sentiment que nous sommes les témoins du résultat d'un crime brutal.

 

Source : Pasthorizonspr.com - Body in well confirms Viking Saga


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Quentin (mardi, 12 juillet 2016 01:59)

    GENIAL !

    Moi qui suis fan de l'époque et des vikings, je trouve fabuleux de pouvoir toucher du doigt un peu d'histoire grâce à l'archéologie.