Quatre squelettes du Moyen Âge découverts en Irlande

Squelette médiéval Irlande
Les squelettes seront envoyés dans un laboratoire où des analyses seront faites. Crédit : Kilkenny County Council

Quatre corps bien conservés du Moyen Âge ont été découverts à Kilkenny au sud-ouest de Dublin.

 

La découverte a été faite par un service d'entrepreneurs qui réalisaient une tranchée pour des fouilles pour le Medieval Mile Museum à l'Eglise de St Mary le 28 juillet, sous la surveillance des archéologues.

 

Les squelettes étaient situés juste à 0.35m de la surface et, une fois que les rapports entre eux dans le sol ont été complétés et analysés, ils doivent être archéologiquement fouillés avec la permission du National Monuments Service.

 

Ensuite ils seront envoyés dans un laboratoire où la nouvelle analyse aura lieu. Après la consultation avec le Musée National d'Irlande, les squelettes pourront être rendus pour un enterrement à St Mary.

Tous sont de sexe féminin - deux enfants, d'environ huit ans, une jeune femme adolescente ou d'environ vingt ans, et une femme âgée d'environ 25 ans.

 

L'adolescente a montré la preuve d'une moelle épinière endommagée dû au levage prolongé de poids lourds ainsi qu'une jambe plus courte que l'autre, indication qu'elle boitait, tandis qu'un des enfants semble avoir eu un manque sévère de fer.

 

Le directeur général de Kilkenny Archeaology, Cóilín Ó Drisceoil, a déclaré : "les quatre squelettes peuvent être datés à environ 1250-1350 ap J.-C., dates qui sont basées sur des poteries trouvées dans leurs tombes, signifiant qu'ils font partie des quelques premières générations de colons Anglo-normands à Kilkenny

"La place de leur sépulture, dans le coin du sud-ouest du cimetière principal de la ville autour de l'église paroissiale de St Mary, impliquerait typiquement qu'ils n'étaient pas riches, et au lieu de cela ils faisaient probablement partis des pauvres de la ville médiévale.

 

"Preuve supplémentaire de ceci vient du fait qu'aucun des squelettes n'a été enterré dans des cercueils, ils ont été enterrés dans des linceuls simples. Ceux-ci se sont décomposés sans laisser de trace mais des taches vertes sur les os des squelettes sont les restes des épingles en alliage de cuivre qui auraient attaché les linceuls autour des corps."

 

Les experts n'ont pas encore identifié la cause de la mort mais ils expliquent qu'ils peuvent apprendre des choses pendant l'analyse en laboratoire.

 

Source : Utv.ie - Four medieval skeletons found in Kilkenny


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires : 0