Une rare amulette d'Odin découverte au Danemark

Musée Lolland-Falster
Musée Lolland-Falster

Un chercheur d'or amateur nommé Carsten Helm, en compagnie de ses deux fils de 10 et 12 ans, a découvert une série d'objets en or du VIe siècle de notre ère sur l'île de Lolland, au Danemark.

 

Parmi eux il y a un bractéate, un médaillon fin en or porté comme un bijou pendant l'Âge du Fer germanique.

 

Les archéologues du Musée Lolland-Falster pensent que l'image sur l'amulette représente le dieu norrois Odin. Leur conclusion se base sur d'autres découvertes de bractéates semblables qui comporte une inscription runique "Le haut" ou "Le très-haut", une des épithètes d'Odin.

L'île de Lolland au Danemark. Crédit : Google Maps
L'île de Lolland au Danemark. Crédit : Google Maps

Gravé sur le médaillon il y a aussi un svastika.

 

"C'est une découverte très émouvante", déclare la porte-parole du musée Marie Brinch. "Même se c'est une typologie déjà connue, cela reste une découverte rare et excitante. Sur l'île de Lolland nous en avons trouvé seulement trois, le dernier en 1906, et dans toute l'Europe septentrionale ont en compte seulement un millier."

 

Helm et ses fils, armés de détecteurs de métaux ont aussi trouvé un pendentif en or, trois morceaux d'or, qui faisaient probablement parti d'un collier, une bague en or et différents morceaux d'argent. Ils seront tous exposés au Stiftsmuseum de Maribo.

 

L'amulette d'Odin est le dernier d'une longue série de découvertes archéologiques faites au Danemark cette année. Une semaine avant un bracelet d'or viking avait été découvert et en juin dernier, il a y eu la plus grande découverte d'or viking du Danemark. En mars ça a été le tour d'un crucifix du Xe siècle, une amulette avec Odin et des corbeaux, un butin de monnaies du XIVe siècle et une pierre runique "perdue", sans compter les deux-mille spirales d'or découvertes en 2015.

Source : Ilfattostorico.com - Un raro amuleto di Odino scoperto in Danimarca


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires : 0