25 tablettes romaines ont été découvertes à Vindolanda

Une des tablettes à peine découverte. Crédit : Vidolanda Trust
Une des tablettes à peine découverte. Crédit : Vidolanda Trust

Dans le fort romain de Vindolanda, en Angleterre, les archéologues ont fait une de leurs découvertes les plus importantes depuis 1992 : 25 nouvelles tablettes en bois, écrites directement par des soldats vers la fin du Ier siècle de notre ère.

 

Les documents sont plus grands qu'une carte et ils contiennent des lettres, listes et correspondance personnelle. Dans une lettre le nom d'un homme nommé Masclus réapparaît, déjà connu grâce à d'autres tablettes découvertes auparavant.

 

Masclus

 

En 1992, Robin Birley fit une des découvertes les plus importantes de l'archéologie britannique : une énorme récolte de lettres de soldats dans le fort romain de Vindolanda, près du Mur d'Hadrien. Parmi les nombreux comptes rendus de la vie de la légion aux frontières de l'empire, les spécialistes étaient aussi tombés sur ce Masclus, et en particulier sur ses demandes d'augmentation de livraisons de bière pour son avant-poste.

 

Aujourd'hui, 25 ans après, le fils de Robin Birley, Andrew Birley, a annoncé la découverte d'autres lettres qui semblent encore inclure des demandes du même romain ; mais cette fois il demandait un commeatus, un congé ou une permission.

 

La découverte de sa vie

 

Les 25 nouvelles lettres ont été trouvées le 22 juin dernier dans le niveau le plus profond du fort, et sont actuellement en procédé de conservation avant le balayage avec la lumière infrarouge. Ceci devrait rendre lisible les signes d'encre qui sont à peine visible, mais les experts pensent avoir déjà découvert une inscription écrite par Masclus qui demande une permission. La plus grande partie des missives est, comme celles découvertes en 1992, écrite sur des minces feuilles de bois de bouleau. Cependant les experts sont particulièrement émus par une tablette double en bois de chêne, qui indique une correspondance importante.

 

"C'est la découverte que j'ai attendu toute ma vie", a déclaré Andrew Birley, qui était adolescent quand son père fit la première découverte, alors qu'aujourd'hui il est CEO du Vindolanda Trust et dirige les fouilles. "En 1992 j'ai eu la chance d'être convié quand mon père a découvert les tablettes et j'espérais, mais je ne m'y attendais pas vraiment, découvrir une autre collection de documents un jour. Aujourd'hui mon père est un peu en mauvaise santé, mais quand je suis revenu à la maison il avait ouvert une bouteille de champagne."

La tranchée de fouilles. Crédit : Vindolanda Trust
La tranchée de fouilles. Crédit : Vindolanda Trust

Perdues ou jetées ?

 

La plus grande partie des centaines de lettres déjà trouvée à Vindolanda est gardée au British Museum, tandis que les autres sont prêtes près du fort. Elles sont considérées comme les documents les plus connus du monde romain ; importants pour leurs contenus hautement personnels et les comptes rendus de la vie de l'armée, avec tous les avantages et les inconvénients. Les nouvelles lettres, écrites au Ier siècle, ont été trouvées dans une tranchée dans le niveau le plus profond du complexe, qui fut plusieurs fois reconstruit au fil des ans.

 

Birley a expliqué: "Les tablettes étaient espacées à intervalle régulier le long d'une ligne, sous une couche de fondation plein de détritus. Nous nous sommes demandés si quelqu'un les avaient portées dans un sac peut-être troué, ou si quelqu'un les avaient jetées une à une pendant qu'il était en train de les lire en marchant. Il y n'a rien de plus émouvant que de lire ces messages personnels d'u, passé lointain. Ils ne sont pas de simples Post-it. Ils ont été écrits quand quelqu'un avait quelque chose d'important à communiquer."

 

Le document en bois de chêne est illisible actuellement et l'encre a disparu, mais on espère que l'écriture sera déchiffrée avec l'usage des infrarouges.

Quelques-unes des nouvelles tablettes avant le processus de conservation. Crédit : Vindolanda Trust
Quelques-unes des nouvelles tablettes avant le processus de conservation. Crédit : Vindolanda Trust

Source : Ilfattostorico.com - Scoperte 25 tavolette romane a Vindolanda


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires : 0