Un cratère grec avec le mythe d'Œdipe découvert en Bulgarie


Les fouilles de la ville antique de Apollonie du Pont, sur la côte bulgare de la mer Noire, ont permis de découvrir un beau vase grec à figures rouges, utilisés par les Grecs pour mélanger l'eau et le vin.

 

Le cratère est presque complet, sauf pour les poignées. C'est probablement la découverte la plus importante effectuée l'année dernière sur ce site, et est aujourd'hui révélé au public grâce à une exposition au Musée archéologique national de Sofia.

 

Le mythe d'Œdipe

 

Le cratère représente le mythe d'Œdipe et du Sphinx. Œdipe, fils de Laïos et Jocaste, a été abandonné et adopté par Polybe, roi de Corinthe, et sa femme. En tant qu'adulte, Œdipe a visité l'oracle de Delphes pour savoir qui sont ses vrais parents. La réponse de l'oracle était qu'il tuerait son père et épousera sa mère. En effet, lors d'une dispute sur le chemin de la ville de Thèbes, sans le savoir, il a tué son père.

 

À Thèbes, il rencontra le Sphinx, le monstre ailé avec la tête d'une femme et le corps d'un lion, qui lui pose une énigme, et s'il n'avait pas deviné la réponse, il aurait été dévoré. La célèbre énigme parle de quelque chose qui se déplace dans un premier temps à quatre pattes, puis sur deux et enfin trois : l'homme, qui rampe comme un enfant, marchant comme un adulte et qui se tient comme un vieil homme avec un bâton. Œdipe a deviné la solution, le Sphinx se jeta d'une falaise et Thèbes était libéré. En récompense, il a été nommé roi et épousa Jocaste, sa vraie mère.

Le site vu depuis un drône. Crédit : Pavlina Devlova
Le site vu depuis un drône. Crédit : Pavlina Devlova

Apollonia Pontica Sozopol

 

Les archéologues, dirigés par Pavlina Devlova et Iliya Kirov, ont fouillés les fondations d'une maison de 1826, dans la vieille ville de Sozopol. Les strates archéologiques découvertes retracent l'histoire de cette ville ancienne : un bâtiment de l'époque ottomane, une nécropole médiévale, une chapelle chrétienne du XI-XIIe siècle après J.-C., d'anciennes tombes taillées dans la roche et peut-être les restes d'une maison de la fin du VIe ou début du Ve siècle avant notre ère.

 

Le cratère grec a été daté du deuxième quart du Ve siècle avant JC. Un askos du milieu du VIe siècle avant notre ère a également été trouvé, une sorte de vase grec utilisé pour servir de petites quantités de liquides tels que les huiles ou onguents. La ville a été fondée par les Grecs de Milet en 610 avant notre ère sous le nom d'Antheia. Elle a ensuite été rebaptisé Apollonie du Pont après la construction du temple dédié à Apollon. En 2016, les ruines d'un sanctuaire dédié aux déesses Déméter et Perséphone ont été découvertes.

 


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires: 0