Une main votive du dieu Jupiter Dolichenus découverte à Vindolanda

Crédit : The Vindolanda Trust
Crédit : The Vindolanda Trust

Une petite main de bronze a été découverte dans le fort romain de Vindolanda, dans le nord de l'Angleterre et près du mur d'Hadrien.

 

La main, d'un réalisme impressionnant, a été attribuée à Jupiter Dolichenus, un dieu romain avec des traits orientaux et occidentaux, dont le culte à mystère était très populaire dans l'Empire romain du IIe au milieu du IIIe siècle de notre ère.

 

Jupiter Dolichenus est généralement représenté avec un bras levé et de la foudre dans la main - un symbole de son pouvoir destructeur - tandis que l'autre main votive ouverte symbolise la protection et le bien-être. La main en bronze de 10 centimètres a été trouvée à côté d'un temple dédié à Jupiter Dolichenus. Il remonte à la période des campagnes en Grande Bretagne par Septime Sévère (208 - 212 de notre ère), une ère caractérisée par les conflits internes, la guerre civile, le génocide et la rébellion contre la domination romaine.

 

La main a été découverte à environ 1,50 mètre de profondeur. Crédit : The Vindolanda Trust
La main a été découverte à environ 1,50 mètre de profondeur. Crédit : The Vindolanda Trust

La main avait été jetée dans une fosse, et à l'origine la paume était attachée à une autre pièce; la partie inférieure, cependant, était probablement attachée à un poteau. Andrew Birley, PDG de Trust et directeur des fouilles, a commenté: "Nous ne nous attendions pas à trouver un objet de culte, si bien conservé et rare, au début de la saison des fouilles de 2018. Quand nous avions fouillé le temple en 2009, il était clair que les trésors du temple avaient été enlevés à l'époque romaine. Cependant, la découverte faite dans une région voisine nous rappelle que la vie du temple et les pratiques associées au culte Dolichenus étaient clairement étendues au-delà des murs de pierre ».

 

À lire également : Une pièce en or rare retrouvée à Vindolanda

 

 

Le culte de Jupiter Dolichenus est entouré de mystère car peu de preuves ont survécu sur ses mythes, liturgies ou rituels. Les informations connues se limitent aux inscriptions, sculptures ou autres formes d'art décoratif provenant de différentes parties de l'Empire romain. Des exemples comparables de mains votives ont été trouvés dans d'autres temples de Jupiter Dolichenus, bien que la plupart soient légèrement plus grandes que celle de Vindolanda et que certaines portent encore des inscriptions faisant référence à la divinité.

La main en bronze est aussi grande que celle d'un enfant. Crédit : The Vindolanda Trust
La main en bronze est aussi grande que celle d'un enfant. Crédit : The Vindolanda Trust

Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires: 0