Un henge, un cursus et un tombeau mégalithique découverts en Irlande

Le nouveau bâtiment est le quatrième à être découvert près de Newgrange. Crédit : Anthony Murphy et Ken Williams / Service des monuments nationaux d’Irlande
Le nouveau bâtiment est le quatrième à être découvert près de Newgrange. Crédit : Anthony Murphy et Ken Williams / Service des monuments nationaux d’Irlande

Sur le site préhistorique de Brú na Bóinne, en Irlande, les archéologues ont fait trois découvertes exceptionnelles: un monument circulaire appelé henge; un sentier cérémoniel appelé cursus, et une tombe complète avec des pierres magnifiquement sculptées avec des motifs néolithiques. 

 

Patrimoine mondial de l'UNESCO, le site de Brú na Bóinne contient l'un des paysages préhistoriques les plus importants au monde. Il est dominé par trois célèbres et grandes sépultures: Newgrange, Knowth et Dowth.

 

La tombe mégalithique

 

Une tombe à couloir vieille de 5 500 ans découvert à Dowth Hall, au cœur du site, est «la plus importante découverte mégalithique en Irlande au cours des 50 dernières années», ont déclaré les archéologues. Elle mesure environ 40 mètres de diamètre, soit la moitié des trois grands tumulus de Brú na Bóinne. 

 

À ce jour, deux chambres funéraires et six grandes pierres (kerbstones) ont été découverts, qui entouraient le cairn, le monticule de pierres au-dessus de la tombe. Une dalle en particulier est décorée de gravures néolithiques et représente "l'une des découvertes les plus impressionnantes de l'art mégalithique en Irlande depuis des décennies". 

 

La tombe a peut-être été l'une des premières construites dans la zone. L'archéologue à la tête du projet, Clíodhna Ní Lionáin, a déclaré: «Elle un peu plus petite que les monuments les plus célèbres comme Newgrange et Knowth. Elle fait environ la moitié de la taille de Newgrange, mais nous pensons qu'elle pourrait être légèrement plus vieille. De toute évidence, nous devons nous renseigner davantage et rechercher du matériel archéologique que l'on peut dater pour être sûr de cette théorie". 

 

Selon Ní Lionáin, les constructeurs de ces tombes étaient probablement «les fils, petits-enfants ou arrière-petits-enfants de quelques-uns des premiers fermiers d'Irlande». "Quant à la conception, ils étaient de très bons architectes, ingénieurs et même astronomes, car nous remarquons souvent des alignements avec les solstices. Et d'après ce que nous pouvons voir, ils étaient aussi des artistes extraordinaires. Même si nous ne savons pas ce que cet art signifie, tous ceux qui viennent ici en sont frappés ». 

Credit : École d'archéologie UCD
Credit : École d'archéologie UCD

Le Cursus

 

Dans une recherche séparée, les archéologues ont déterré une mystérieuse structure préhistorique à Newgrange - probablement un cursus, un chemin cérémoniel néolithique aligné avec l'aube et le coucher du soleil et les équinoxes de printemps et d'automne. 

 

Les fouilles sont dirigées par Geraldine Stout, archéologue à l'Irish National Monuments Service, et son mari Matthew Stout, professeur d'histoire et de géographie à Dublin City University. C'est la première fois depuis plus de 30 ans que l'on fouille à Newgrange. "Nous fouillons depuis deux semaines, nous avons touché le fond dans de nombreux endroits, et nous sommes presque sûrs de faire face à une nouvelle structure néolithique", a déclaré Matthew Stout à Live Science. "Cela ajoute une dimension complètement différente à l'activité cérémonielle de Newgrange." 

 

En 2015, une étude de l'archéologue Joanna Leigh avait révélé pour la première fois la structure, composée de rangées parallèles de grandes fosses d'une superficie de 3.200 m². L'alignement des tombes avec l'entrée sud de la tombe de Newgrange suggère qu'il s'agit d'un cursus, ou d'une avenue cérémonielle, comme sur d'autres sites néolithiques en Irlande et à Stonehenge en Angleterre. L'avenue pourrait avoir été utilisée pour des processions jusqu'à la tombe pendant les équinoxes de printemps et d'hiver, tandis que l'entrée de la tombe à couloir a été alignée avec l'aube du solstice d'hiver, a déclaré Stout.

 

Un nouveau henge

 

Pendant ce temps, un autre monument préhistorique a été révélé juste à côté des dernières fouilles de Newgrange. Les historiens Anthony Murphy et Ken Williams ont réussi à le repérer grâce à un drone et au climat exceptionnellement chaud et sec des dernières semaines. Il devait remonter au Néolithique ou au Bronze Ancien et mesurer environ 200 mètres de diamètre. Il aurait pu être construit environ 500 ans après Newgrange, qui remonte à 3000 avant J.-C.

 

Selon Stout, il aurait été un henge en bois, probablement un grand cercle de troncs d'arbres. La découverte du henge et du cursus démontre l'importance de la tombe et des environs comme centre cérémoniel pour les peuples préhistoriques de la région.

 

Hypothèse d'Anthony Murphy (Irlande mythique)
Hypothèse d'Anthony Murphy (Irlande mythique)

Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

Suivez Archeow sur 

Partagez cet article



Écrire commentaire

Commentaires: 0