Un cimetière anglo-saxon retrouvé dans le Lincolnshire

Une des femmes inhumée dans le cimetière anglo-saxon. Crédit : University of Sheffield
Une des femmes inhumée dans le cimetière anglo-saxon. Crédit : University of Sheffield

Un cimetière anglo-saxon jusqu'alors inconnu a été retrouvé à Scremby, dans le Lincolnshire. Il a été découvert par un détectoriste local sur un affleurement calcaire des Lincolnshire Wolds, qui a découvert plusieurs objets anglo-saxons, notamment des broches de cuivre, des boucliers en fer et des fers de lance.

 

Le cimetière étant situé dans une zone agricole, il a été jugé nécessaire de procéder à des fouilles sur le site avant de le détruire par labourage ou autre activité agricole. Les recherches ont été conduites par les Dr Hugh Willmott et Katie Hemer du Département d'archéologie de l'Université de Sheffield, en collaboration avec le Dr Adam Daubney, agent de liaison du Lincolnshire Finds pour le programme des antiquités transférables, et appuyés par des étudiants de l'Université de Sheffield, des experts internationaux, des volontaires ainsi que des membres de la Royal Air Force des stations voisines.

 

L’enquête a mis au jour 24 sépultures datant toutes de la fin du Ve siècle au milieu du VIe siècle de notre ère et presque toutes enterrées avec des objets funéraires élaborés - une pratique courante à cette époque, rapportée en Grande-Bretagne par les migrations germaniques.

 

"Ce qui est particulièrement intéressant, c'est qu'une proportion importante de ces sépultures très somptueuses appartenaient à des femmes", a déclaré Hugh. «Ces femmes portaient des colliers faits parfois de centaines de perles d'ambre, de verre et de cristal de roche, utilisaient des objets personnels tels que des peignes et des fusaïoles, portaient des sacs en tissu maintenus ouverts par des bagues en ivoire d'éléphant et portaient des broches décorées avec raffinement pour fixer leurs vêtements."

 

La plupart des personnes ont été enterrées avec des objets funéraires complexes comme cette broche. Crédit : University of Sheffield
La plupart des personnes ont été enterrées avec des objets funéraires complexes comme cette broche. Crédit : University of Sheffield

En particulier, deux des femmes ont été enterrées avec des bagues en argent et un style de boucle en argent communément associé aux communautés Jutes du Kent. Les hommes n'étaient cependant pas en reste. Beaucoup avaient été enterrés accompagnés de boucliers, de lances et d'autres types d'armes. Alors que, pour la plupart, aucun enfant n’a été retrouvé dans la partie du cimetière qui a été fouillée, un enfant en bas âge a été retrouvé tenu par le bras gauche d’une femme richement vêtue et enterrée avec plus de 500 perles.

 

Hugh a ajouté : "L'excellente conservation des restes du squelette, ainsi que les nombreuses découvertes de sépultures, offrent une occasion passionnante d'explorer la dynamique sociale et culturelle de la communauté qui a choisi d'enterrer ses morts sur cet affleurement calcaire."

 

L'analyse post-fouilles se concentrera sur l'analyse ostéologique complète des squelettes, y compris l'analyse des isotopes stables des dents et des os. On espère que cela permettra aux archéologues d'identifier où les individus ont grandi et quels types de nourriture ils ont mangé.

 

"Les analyses couvrent également un certain nombre de découvertes, notamment les perles d'ambre, qui sont actuellement testées en collaboration avec des collègues du département de physique de Sheffield; nous analyserons la composition élémentaire du métal et identifierons les espèces d'éléphants qui ont produit les anneaux d'ivoire", a déclaré Katie. "L'enquête multidimensionnelle du projet, qui intègre des techniques scientifiques de pointe, permettra aux archéologues de Sheffield de poser des questions importantes sur les premières communautés anglo-saxonnes de l'est de l'Angleterre."

 

 

Source : Archaeology.co.uk - Anglo-Saxon cemetery found in Lincolnshire 


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

 


Suivez Archeow sur 

Partagez cet article




Écrire commentaire

Commentaires: 0