Les restes d'une voie romaine sous le site de Cuerden sont la «découverte la plus importante du Lancashire depuis 50 ans»

Photo aérienne de la fouille de la voie romaine sur le site stratégique de Cuerden. Copyright: Universiry of Salford
Photo aérienne de la fouille de la voie romaine sur le site stratégique de Cuerden. Copyright: Universiry of Salford

L'une des découvertes romaines les plus significatives du Lancashire a été mise au jour sur le site d'un nouveau centre commercial.

 

Des archéologues de l'Université de Salford ont été appelés à procéder à des fouilles sur le site de Cuerden, au sud de la route M65 et à l'ouest de la route A49 Wigan à Lostock Hall, dans le cadre du permis de construire pour un développement majeur à usage mixte de plus de 65 hectares.

 

Ce qu'ils ont trouvé a répondu à une question vieille de 170 ans sur le tracé d'une voie romaine. La découverte de poteries rares a jeté un nouvel éclairage sur l'histoire du commerce dans la région et sur la façon dont les gens vivaient.

 

Le tronçon «primitif» de la voie romaine reliant Wigan à Walton-le-Dale a été mis au jour à un mètre sous la surface dans la partie ouest du site d’excavation - contrairement aux attentes de longue date des experts - et se composait d’une surface en gravier et d’un fossé aligné nord/sud.

 

La surface des galets arrondis et du gravier, supposés provenir de la rivière Lostock, a survécu à une étendue maximale de 18,32m sur 11,4m - une route très large montrant qu'il s'agissait de la principale route pour les militaires romains se dirigeant vers le nord. Le Dr David Hunt, conservateur du South Ribble Museum à Leyland, a déclaré : "Ne vous y trompez pas, il s'agit d'une découverte vraiment extraordinaire et spectaculaire."

 

Il s'agit probablement de la découverte archéologique romaine la plus importante des 50 dernières années dans le Lancashire. « Les gens essaient de trouver la trace de cette route depuis les années 1850. Il y a eu toutes sortes d’idées à ce sujet, et la plupart des gens - y compris moi-même - pensaient que c’était sous la route A49. Cela nous amène vraiment à nous demander quel itinéraire la route romaine a emprunté pour traverser Leyland." L'archéologue Ian Miller de l'Université de Salford a qualifié la découverte de "très excitante".

 

Il déclare : "J'ai perdu le compte du nombre de fois où nous avons creusé des tranchées à la recherche de cette route et je ne l'ai jamais trouvée."

 

Il ajoute : "Le tronçon que nous avons trouvé est primitif. Ce sont des vestiges plutôt uniques et nous avons réussi à atteindre le site qui n'avait pas été labouré pendant 2000 ans d'agriculture. Il était vraiment très bien préservé."

Excavation de la voie romaine sur le site stratégique de Cuerden. Copyright: Universiry of Salford
Excavation de la voie romaine sur le site stratégique de Cuerden. Copyright: Universiry of Salford

Parmi les autres découvertes considérées comme ayant une importance régionale, on notera une lame de silex façonnée à l’âge de la pierre, des poteries médiévales et post-médiévales et des vestiges de Pinfold House, une ancienne ferme médiévale/post-médiévale, qui comprenait un manche de couteau en os décoré, un poids en plomb et un fuseau de plomb.

 

Au total, 750 fragments de poterie ont été récupérés sur le site, pesant 20 kg. Les vérifications ont montré que 49,1% des tessons datent de la période médiévale, les dernières poteries datant de la période post-médiévale et moderne.

 

M. Miller a ajouté: «Dans le Nord-Ouest, nous ne comprenons pas vraiment comment l'industrie de la poterie a été répartie à partir du 12ème siècle, il s'agit donc d'une découverte très rare. Ce qui est vraiment bien, c'est que sur ce site, nous avons une séquence continue: vous avez des poteries du 12ème siècle aux 18ème et 19ème siècles, et c'est inhabituel. C’est une occasion de regarder comment les gens vivaient et comment les conditions de la céramique évoluaient.»

 

Des pièces de monnaie, notamment un penny George III '1799' et un penny George V '1917', ont également été trouvées lors de la fouille, ainsi que d'anciens excréments humains au fond d'un puits, qui sont envoyés à l'Université de Durham pour analyse afin de connaître le régime alimentaire des gens qui ont vécu ici."

 

M. Miller a ajouté: "Cela pourrait être une preuve environnementale incroyable." Les archéologues ont recommandé qu'un panneau d'information permanent soit installé sur le site pour célébrer ce patrimoine.

 

Le conseil du comté du Lancashire, qui a lancé la demande de développement sur le site aux côtés de Maple Grove Developments, a déclaré que les découvertes étaient «intéressantes et importantes sur le plan régional», mais que les découvertes ne gêneraient aucun travail de construction sur le site.

 

Stephen Young, directeur exécutif de la croissance, de l'environnement, des transports et des services communautaires au conseil du comté du Lancashire, a déclaré: "Bien qu'ils ne soient pas assez importants pour mériter une conservation in situ, nous sommes ravis que ces travaux archéologiques aident à approfondir la compréhension des sites historiques et de la vie dans ce domaine."

 

«Il est peu probable que ces découvertes auraient été faites sans l'analyse approfondie du site requise dans le cadre des travaux de développement sur le site. Ces travaux n'auront aucune incidence sur nos plans de développement de ce site, qui visent à créer des emplois et à stimuler la croissance économique dans la région."

 

Les artefacts seront présentés au South Ribble Museum à Leyland et seront exposés quand les analyses au cours de la prochaine année seront terminées. Aucun autre travail sur le terrain n'est requis sur le site.


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

 


Suivez Archeow sur 

Partagez cet article




Écrire commentaire

Commentaires: 0