Des restes humains de 3400 ans retrouvés sur le site d'une école en Angleterre

L'un des fossés en forme d'anneau découvert sur le site
L'un des fossés en forme d'anneau découvert sur le site

Des archéologues ont découvert un cimetière de l'âge du bronze moyen lors de la fouille d'un terrain où seront construites deux nouvelles écoles.

 

Les promoteurs Mersea Homes ont préparé des terrains pour le primaire et le secondaire au sud de l’A12, dans la banlieue Mile End, à Colchester.

 

Il a été demandé à Colchester Archaeological Trust de procéder à des fouilles sur cinq sites. Le second site avait mis au jour deux fossés préhistoriques en forme d’anneau.

 

Celles-ci ont révélé le petit cimetière de l'âge du bronze moyen comportant jusqu'à trois sépultures à incinération.

 

Les découvertes incluaient des urnes funéraires et, à un endroit, de petits morceaux d'os humain. Les urnes étaient décorées d'empreintes de doigts ou d'ongles.

 

L’os humain a été daté au radiocarbone de 1374 à 1125 av. J.-C., soit il y a environ 3 400 ans.

 

Une zone de 40 mètres sur 45 mètres a été dégagée. Philip Crummy, archéologue principal du Colchester Archaeological Trust, a déclaré que le site était un cimetière à tumulus - assez commun dans la région avec d'autres situés à Chitts Hill et Mersea Island.

 

Il a déclaré: «Vous trouvez assez souvent des choses de ce genre, mais est-il plus difficile de trouver des preuves des personnes qui y vivaient."

 

Les dates doivent encore être fixées pour la fouille des points chauds restants situés au large de Braiswick Lane, Mile End Road et Bergholt Road.

 

Les premiers résultats suggèrent qu'il pourrait y avoir davantage de preuves de débris, d'inhumations et de poteries liés à la crémation.

 

Pete Hewitt, président du Myland Community Council, a déclaré: «C’est la preuve que Myland était occupée par des humains qui y vivaient il y a très longtemps, ou plus exactement qui y sont morts, là où nous vivons aujourd’hui. Je suppose que nous ne devrions pas être surpris, mais je suis néanmoins heureux que ce petit segment de notre héritage historique soit maintenant connu. Je suis impatient de voir ce qui pourrait apparaître dans les trois autres «points chauds» du sud du site."

 

Les nouvelles écoles devraient accueillir jusqu'à 1 170 élèves et faire partie des principaux projets de North Colchester avec 1 600 nouvelles habitations et installations communautaires qui seront construites sur un terrain de 257 acres.

 

Les découvertes ont eu lieu en mai 2018 mais viennent tout juste d'être révélées.

 

 L'archéologue Sarah Carter tient une urne funéraire de l'âge du bronze extraite du site.
L'archéologue Sarah Carter tient une urne funéraire de l'âge du bronze extraite du site.

Source : Halsteadgazette.co.uk - 3400 year-old human remains at school's site


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

 


Suivez Archeow sur 

Partagez cet article




Écrire commentaire

Commentaires: 0