Le monastère perdu d'AEbbe a été retrouvé

Une vue aérienne de l'excavation DigVentures, qui a peut-être permis de découvrir des preuves du monastère perdu d'bbe. (IMAGE: DigVentures / Aerial-Cam)
Une vue aérienne de l'excavation DigVentures, qui a peut-être permis de découvrir des preuves du monastère perdu d'bbe. (IMAGE: DigVentures / Aerial-Cam)

Un monastère perdu fondé par une princesse anglo-saxonne a peut-être été redécouvert, mettant ainsi un terme aux recherches menées depuis des décennies.

 

Æbbe (615-668 de notre ère) était la fille du roi Æthelfrith, souverain du royaume anglo-saxon de Bernicia, qui englobait la majeure partie de ce qui est maintenant le sud-est de l'Écosse et le nord-est de l'Angleterre. Des sources historiques attestent qu'elle s'est convertie au christianisme et a établi un monastère près de Coldingham. Peu de temps après sa mort en 668 après J.-C., le centre religieux fut incendié, mais il fut reconstruit par la suite et continua à prospérer jusqu'à ce qu'il soit détruit par des pillards vikings en 870. Après cela, le site fut abandonné.

 

Les recherches précédentes sur le monastère s'étaient concentrées sur le promontoire près de St Abbs - nommé d'après Æbbe elle-même - mais toutes les investigations sont restées vaines. Ceci a conduit les archéologues de DigVentures à entamer une nouvelle recherche plus à l’intérieur des terres en finançant une opération de fouille près du site où se trouve le prieuré de Coldingham, une ancienne maison religieuse bénédictine médiévale.

 

Une étude géophysique réalisée autour du prieuré a révélé plusieurs caractéristiques intéressantes, ainsi que de petites découvertes de la période anglo-saxonne, notamment une ceinture et des sculptures. Comme il n’était pas possible de fouiller l’ensemble du site, l’équipe s’est concentrée sur quatre emplacements de tranchées qui, à leur avis, permettraient d’obtenir les meilleurs résultats - et, heureusement, ils ont choisi correctement.

 

L’excavation, dirigée par DigVentures avec l’aide du National Lottery Heritage Fund et du Friends of Coldingham Priory, a permis de découvrir les traces d’un fossé circulaire vaste et étroit, que l’équipe pense pouvoir être le «vallum», ou la limite qui entoure l'espace monastique. Ils ont également découvert un grand tas d'os d'animaux dépecés et datés au radiocarbone de 660 à 860 apr. J.-C., qui relevaient clairement du monastère d'Æbbe.

 

"C'est genial de pouvoir enfin annoncer que nous avons trouvé le monastère d'Æbbe, et de confirmer qu'une partie de celui-ci se trouve probablement sous le prieuré de Coldingham", a déclaré Manda Forster de DigVentures.

 

Æbbe est une figure extraordinaire - un exemple de femme anglo-saxonne puissante qui a joué un grand rôle dans l’instauration du christianisme dans la région au VIIe siècle. Maintenant que nous avons des preuves pour localiser exactement son monastère, nous pouvons aider à ramener son histoire à la vie.

 

Vous pouvez regarder les mises à jour vidéo de la fouille sur :

www.digventures.com/coldingham-priory

 

Source : Archaeology.co.uk - Finding Æbbe's monastery

 


Traduit et publié par Marion Juglin

 

 

 


Suivez Archeow sur 

Partagez cet article




Écrire commentaire

Commentaires: 0